Les recettes secrètes d’une lessive maison qui ne durcit pas

Fabriquer sa lessive maison constitue une bonne idée pour laver son linge de façon durable, écologique et économique. Cette démarche écoresponsable permet de réduire les émissions de composés volatils organiques (COV) contenus dans les lessives vendus dans les commerces – et ô combien toxiques et allergènes. De plus, les détergents industriels sont généralement contenus dans des bidons ou des bouteilles en plastique, une matière non biodégradable. Vous êtes convaincu par la lessive maison ? Si elle présente des qualités évidentes, elle n’est toutefois pas sans inconvénient. En effet, ce produit vert a tendance à se solidifier. Pas de panique, voici les recettes secrètes d’une lessive maison qui ne durcit pas et conforme à l’environnement.

Pourquoi votre lessive maison se solidifie ?

La lessive maison a tendance à durcir à cause du savon de Marseille – l’un de ses principaux ingrédients. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il contient de la glycérine. De ce fait, le risque de solidification augmente avec la quantité de glycérine. En sus de la glycérine, un autre composant du savon de Marseille est aussi responsable de ce phénomène : l’huile de Palme.

Pour vous assurer que votre détergent artisanal ne durcisse pas, utilisez un authentique savon de Marseille. Sachez que la plupart de ceux qui sont actuellement alignés dans les grandes surfaces sont des contrefaçons. Le savon de Marseille traditionnel est de couleur verte et est fabriqué à partir de sept ingrédients, dont principalement de l’huile d’olive. De plus, il ne renferme ni colorants, ni conservateurs et encore moins de parfums. Sentez, un vrai savon de Marseille doit normalement dégager une odeur d’olive.

Des idées de lessive fait maison

Il existe plusieurs recettes faciles de lessive fait maison faciles. Si vous vous posez des questions sur leur efficacité, sachez qu’elles nettoient aussi bien que les marques dans les commerces et ne laissent pas de résidus dans votre lave-linge. Voici quatre recettes au choix.

Le savon de Marseille râpé (ou en copeaux) et l’eau bouillante

Les ingrédients nécessaires pour fabriquer 1 l de lessive au savon de Marseille sont :

  • 10 à 20 g de savon de Marseille râpé ou en copeaux

  • 1 l d’eau

  • 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude.

Commencez par chauffer l’eau. Ensuite, ajoutez le savon de Marseille râpé ou en copeaux et mélangez délicatement. Remuez jusqu’à ce que le savon fonde et que le mélange soit bien homogène. Après avoir retiré la casserole, laissez reposer jusqu’à ce que le mélange soit tiède. Puis, incorporez le bicarbonate de soude. Enfin, versez votre lessive bio dans un bidon.

Le savon noir liquide et le bicarbonate de soude

Vous pouvez utiliser du savon noir à la place du savon de Marseille. Pour 1 l de lessive 100 % écolo, il vous faut :

  • 25 cl de savon noir liquide

  • 2 cuillères à soupe de cristaux de soude

  • 60 cl d’eau

  • 5 cuillères à soupe de bicarbonate de soude.

Portez l’eau à ébullition dans une casserole. Versez le savon noir et remuez doucement. Lorsque le mélange devient homogène, retirez la casserole du feu et ajoutez le bicarbonate de soude et les cristaux de soude, puis remuez le tout. Laissez refroidir et puis transvasez le mélange dans une bouteille.

Les feuilles de lierre

Et si vous profitiez d’une promenade en forêt pour cueillir des feuilles de lierre ? Elles constituent également une lessive bio et efficace, grâce à leur teneur en saponines – des composés naturels moussants et détergents.

Pour 1 l de lessive, vous avez besoin de :

  • 1 l d’eau

  • une cinquantaine de feuilles de lierre fraîches.

Rincez les feuilles. Froissez-les de préférence avec des gants pour éviter d’irriter les peaux sensibles. Jetez-les dans une casserole remplie d’eau puis laissez bouillir pendant 15 min. Éteignez le feu, puis faites macérer pendant une nuit entière. Filtrez l’infusion avant de l’embouteiller.

Les cendres de bois

Cette méthode de lessive ancestrale a été longtemps utilisée jusqu’au début du XXe siècle. Les cendres comportent de la potasse, un tensioactif naturel – à l’instar de la soude.

Pour faire 1 l de lessive, procurez-vous :

  • 150 g de cendres de bois

  • 1 l d’eau

  • 10 gouttes d’huile essentielle (facultatif)

Tamisez les cendres avec une passoire et mélangez avec l’eau. Laissez macérer jusqu’à 48 heures pour que les cendres puissent libérer la potasse. Filtrez le mélange puis ajoutez l’huile essentielle pour parfumer. Enfin, transférez votre lessive dans une bouteille.

Que faire si votre lessive maison durcit ?

Si votre détergent fait maison se solidifie, veillez à secouer énergiquement la bouteille avant de l’utiliser. Si vous constatez encore des grumeaux, additionnez-y de l’eau chaude et mélangez. Vous pouvez aussi mettre la bouteille au soleil ou près d’une source de chaleur comme un radiateur.

Sinon n’oubliez pas qu’un savon de Marseille de qualité vous assure une lessive maison qui ne durcit pas.

Les détachants naturels pour accompagner votre lessive maison

Les détachants sont les alliés d’une lessive réussie. Utilisez des produits naturels qui ont fait leur preuve comme ci-après.

Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est parfait pour enlever les taches. Il constitue également un désodorisant redoutable, capable d’éliminer les odeurs de moisi, de fumée et même de sueur sur les vêtements. Attention toutefois à ne pas l’utiliser sur des textiles comme la laine et la soie !

Le sel d’oseille

Le sel d’oseille, ou acide oxalique, est une poudre efficace pour enlever les taches récalcitrantes – notamment celles causée par la rouille et l’encre. Vous pouvez aussi vous en servir pour blanchir votre linge – ainsi que le bois, la pierre et même le cuir ! Son usage nécessite toutefois certaines précautions, car il peut être toxique, irritant et corrosif. Portez des gants et un écran facial lorsque vous le manipulez. Évitez également de l’entreposer près d’une source de chaleur.

Le percarbonate de soude

Le percarbonate de soude est un puissant détachant issu d’un mélange de cristaux de soude et d’eau oxygénée – d’où son autre nom d’eau oxygénée solide. Aucune tache ne lui résiste, qu’elle provienne du sang, de la sueur, du vin, de la suie ou encore de l’urine. C’est le détachant qu’il vous faut pour donner une seconde jeunesse à votre linge, car il est aussi capable de blanchir les tissus ternes et jaunis.

La terre de Sommières

La terre de Sommières est une poudre ocre issue de la montmorillonite. Elle contribue à éliminer les taches de graisse, de bougie ou de peinture, et absorbe les odeurs tenaces. Ce produit d’entretien est particulièrement recommandé pour détacher à sec les textiles délicats comme la soie et le lin.

Et l’adoucissant ?

Au gré des frictions lors des lavages, les vêtements deviennent râpeux au toucher. Pour préserver vos vêtements, il convient de recourir à un adoucissant. Ses rôles sont multiples : il gaine les fibres textiles, parfume le linge et facilite le repassage.

Vous pouvez faire un adoucissant fait maison à base de vinaigre blanc. Voici la recette pour ½ l de cette solution :

  • 200 ml de vinaigre blanc

  • 250 ml d’eau

  • 30 ml de glycérine végétale

  • 10 gouttes d’huile essentielle.

Dans un récipient bien propre, versez l’eau et diluez la glycérine dedans. Ensuite, ajoutez le vinaigre et environ 10 gouttes d’huile essentielle, puis mélangez. Vous obtenez ainsi votre adoucissant.

Plus d'articles

Les meilleures astuces pour rénover un escalier

Les escaliers permettent de passer d’un étage à un autre, mais constituent également un atout décoratif. Selon le style, ils apportent un cachet unique...

Habitation : comment nettoyer sa toiture ?

Bien que l'eau de javel soit extrêmement efficace pour faire briller une toiture, ce produit est loin d'être adéquat. Sans entretien régulier, la toiture...

Comment bien nettoyer une plaque en vitrocéramique ?

A la fois design et peu encombrantes, les plaques en vitrocéramique gagnent en popularité. Devenues un élément incontournable dans les cuisines équipées, elles apportent...

Comment faire pour détecter une fuite d’eau enterrée ?

Une fuite d'eau dans le sol ne doit pas être prise à la légère. Souvent inaperçue, elle provient généralement d'une canalisation dont vous ne...