Comment se débarrasser des bambous dans votre jardin

Un jardin bien entretenu est un véritable atout pour rehausser l’apparence extérieure d’une maison. Les bambous font partie des plantes ornementales les plus prisées pour agrémenter les espaces verts. Cependant, il existe des variétés envahissantes de cet arbuste. Quels sont ces types de bambous ? Que devez-vous faire pour les éliminer de votre jardin quand ils deviennent trop invasifs ?

Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir pour se débarrasser des bambous dans votre jardin.

Les bambous : des plantes ornementales… envahissantes

Les bambous sont des plantes graminées caractérisées par de longues tiges. Ils sont originaires d’Asie et d’Amérique du Sud. Les bambous sont parfaits pour apporter une touche exotique à un jardin, à condition qu’ils soient plantés selon certaines règles. En effet, les racines de ces végétaux se développent rapidement, si bien qu’ils deviennent envahissants.

Les bambous traçants peuvent couvrir plusieurs mètres avant d’apparaître à la surface sous la forme d’un turion. Ce turion se développe à son tour et donne de nouvelles tiges. Parmi les bambous traçants, on distingue principalement :

  • Le bambou sasa veitchii, qui sied à un jardin de style japonais. Ce bambou nain mesure jusqu’à 1, 5 m et sa rusticité atteint – 20 °C. Il présente un feuillage vert qui se margine de blanc en hiver.

  • Le bambou phyllostachys aurea, qui est très apprécié pour créer une haie. Mesurant 4 à 7 m, il doit son nom de « bambou doré » à ses tiges qui prenne une jolie couleur vert doré au soleil.

Les bambous non traçants

On dit qu’un bambou est non traçant (ou cespiteux) lorsque ses rhizomes ne s’éloignent pas de la souche mère pendant son développement. Les racines restent donc compactes et ne s’étendent pas au-delà de la zone où elles sont implantées.

Voici quelques variétés de bambous non traçants :

  • Le bambou Fargesia Murielae Bimbo, appelé aussi bambou parapluie parce que son port est retombant. On le retrouve la plupart du temps à l’état sauvage et il résiste à des températures jusqu’à – 26° C.

  • Le bambou Fargesia Robusta qui, à l’instar du bambou Fargesia Murieale Bimbo, supporte des températures basses allant de -18 °C à -27 °C. Il peut être planté au printemps avec la reprise des floraisons.

  • Le bambou Fargesia Angustissima qui est originaire de la Chine. Cette variété de bambous est favorable à une culture en pot. Il présente une taille maximale de 5 m.

Des deux variétés, les bambous traçants sont plus attrayants et constituent des atouts décoratifs remarquables. Malgré ces qualités, vous n’êtes toutefois pas à l’abri de déconvenues, car ils peuvent transformer votre jardin en une véritable jungle.

Les bambous non traçants vous permettent de profiter de leur charme naturel – avec le côté invasif en moins. Si vous souhaitez en cultiver, voici quelques conseils pour les planter et les entretenir à domicile.

Se servir d’un pot

Le pot doit avoir une taille entre 40 et 50 cm afin que le bambou puisse avoir suffisamment d’espace pour se développer. Une jardinière de 1 m x 1 m peut accueillir deux Fargesia. Elle peut être en bois, en fibre ou en terre cuite.

Choisir le bon substrat

Préférez les terreaux de qualité supérieure et complétez-les avec du sable de rivière. Une alternative consiste à prendre 50 % de terre provenant de votre jardin et 10 % de terre de rivière que vous mélangerez à 1/3 de compost.

Arroser régulièrement

Au cours des premières années suivant la plantation, l’arrosage des bambous est indispensable. Il doit être fait de temps en temps, c’est-à-dire entre 10 et 20 litres d’eau tous les 15 jours. Arrivés à maturation, les plants pourront résister à la chaleur. De ce fait, vous n’aurez besoin de les arroser qu’en période de sécheresse prolongée.

Surveiller la taille des bambous plantés

Prêtez une attention particulière à la taille de vos arbustes. Pour les ajuster, vous n’aurez qu’à supprimer les chaumes trop envahissants. Les tiges peuvent également être éclaircies afin de ne conserver que les plus solides. Pour ce qui est des haies, taillez-les en hauteur au moins une fois par an – de préférence en été lorsque les nouvelles pousses auront terminé leur croissance.

Les étapes pour éliminer efficacement les bambous envahissants

Pour stopper la prolifération des rhizomes, plusieurs astuces peuvent être utilisées. Précisons que l’utilisation de produits chimiques tels que le glyphosate ne vous permettra pas d’atteindre pleinement votre objectif. Cette méthode a un effet répressif relatif sur les bambous traçants, de sorte qu’il vaut mieux l’utiliser en complément de ces méthodes. Vous devez plutôt :

Couper les bambous

Avec une scie, coupez le bambou avec précision aussi bien sur les flancs inférieurs que supérieurs. Vous pouvez aussi utiliser une motobineuse.

Enlever les nouveaux turions (ou jeunes pousses)

Couper les tiges du bambou ne vous garantit pas son élimination complète. Il vous faudra être à l’affût des nouveaux turions. En général, ils apparaissent vite. Vous devez les éliminer systématiquement. La découpe peut se faire avec une tondeuse puisqu’ils ne sont pas aussi résistants que les tiges.

Arracher les rhizomes

Réglez le problème à la racine. Une fois les tiges et les turions coupés, il ne vous reste plus qu’à vous débarrasser des rhizomes pour venir à bout du bambou. Continuez à détruire quotidiennement les turions en attendant que les rhizomes meurent.

Par ailleurs, si vous débutez la culture de bambous, l’installation de barrières anti-rhizomes est un excellent moyen de prévention contre l’extension des rhizomes. Ces barrières sont à installer avant même que les bambous ne soient plantés. Pour que le mécanisme fonctionne, les barrières doivent être de bonne qualité et être enterrées à une profondeur d’au moins 60 à 70 cm.

Vous devez par ailleurs veiller à ce qu’il n’y ait pas d’espace au niveau de la couronne anti-racine de votre plantation. Autrement, les racines pourraient s’échapper.

Les tôles et les bâches anti-rhizomes sont également des alternatives efficaces. À l’instar des barrières, la taille des tôles ou des bâches doit varier entre 50 et 70 cm.

Surveiller régulièrement les repousses jusqu’à disparition complète

La dernière étape consiste à surveiller attentivement les repousses. Pour y parvenir, voici quelques astuces pratiques.

Recouvrez les chaumes coupés d’une bâche opaque afin de les priver du soleil et de la pluie. Veillez à mettre des parpaings sur les bâches pour éviter qu’elles ne se soient emportées par le vent. Si des repousses surgissent à l’extérieur de la bâche, coupez-les.

Appliquez un désherbant comme le glyphosate ou le triclopyr sur les repousses de bambous. Faites-le régulièrement jusqu’à ce que le bambou meure. N’oubliez pas de lire la notice d’utilisation de chaque produit avant de vous en servir.

Tondez régulièrement votre pelouse En effet, les rhizomes des bambous sont si résistants qu’ils peuvent survivre au passage d’une tondeuse. Renouvelez fréquemment l’opération pour vous assurer de leur destruction.

En appliquant ces différentes recommandations, vous pouvez être sûr que vous réussirez à éliminer totalement vos bambous envahissants.

En conclusion, retenez que pour vous débarrasser d’un bambou efficacement, vous devez être prêt à y consacrer du temps. Faites-vous aider d’un jardinier afin d’augmenter vos chances de réussite. Dotez-vous aussi des équipements nécessaires (motobineuse, tondeuse, etc.) pour faciliter votre intervention et espérer obtenir un résultat concluant.

Plus d'articles

Comment déloger une colonie de fourmis de votre jardin ?

Les fourmis sont des animaux surprenants à bien des égards. Elles font du bien aux plantes de votre jardin, mais deviennent nuisibles lorsqu’elles l’envahissent....

Quelle est votre fleur de naissance et sa signification ?

Saviez-vous que chaque mois lunaire est associé à une fleur ? En décryptant le langage des fleurs, votre fleur de naissance permet de dépeindre...

Azalée : culture et conseils d’entretien

Rien de tel qu’un écrin de verdure pour agrémenter l’intérieur ou l’extérieur (ou même les deux) de votre maison ! Parmi les plantes phare d’une...

La plante serpent : une espèce végétale détox pour sublimer votre intérieur

Envie d’habiller votre intérieur de verdure ? La plante serpent fait depuis quelques années un retour remarqué dans les maisons. Avec ses grandes feuilles vertes...