Comment déloger une colonie de fourmis de votre jardin ?

Les fourmis sont des animaux surprenants à bien des égards. Elles font du bien aux plantes de votre jardin, mais deviennent nuisibles lorsqu’elles l’envahissent. Vous devez donc éviter une invasion afin de préserver la santé de vos plantes. Cet article vise à vous informer sur l’importance des fourmis dans votre jardin ainsi que sur les méthodes d’éradication en cas d’infestation.

Les fourmis : des alliés pour entretenir votre jardin

Les fourmis participent au développement de vos plantes sur plusieurs plans.

De bonnes pollinisatrices

Les organes floraux produisent un liquide sucré appelé nectar. Les fourmis sont friandes de ce liquide riche en acides aminés, arômes, minéraux et sucres. Elles se déplacent d’une fleur à une autre à la recherche du nectar, transportant ainsi des graines de pollen avec leurs pattes ou leurs têtes.

Elles répartissent ces graines sur une plante, puis en accrochent d’autres pour les poser sur la prochaine fleur et ainsi de suite. Les fourmis participent ainsi à la reproduction des plantes en permettant le transport du pollen depuis l’organe mâle (étamine) vers l’organe femelle (pistil) des plantes.

Si le vent, l’eau ou encore la pesanteur sont des facteurs favorisant la pollinisation, les insectes participent aussi activement à ce processus. Outre les fourmis, les abeilles et les mouches font partie des insectes auxiliaires.

Des prédatrices redoutables contre les nuisibles

Votre jardin est constamment menacé par les limaces et les insectes nuisibles. Les fourmis se nourrissent de plusieurs de ces petits animaux à l’instar des chenilles qui dévorent les feuilles de vos plantes ou encore des vers qui détruisent les racines.

Des sources de nourriture pour les oiseaux auxiliaires

Certains oiseaux possèdent des rôles essentiels dans l’entretien de votre jardin. Les fourmis constituent une nourriture pour les meilleurs amis des jardiniers comme le pic-vert, la mésange charbonnière, la mésange bleue, le rouge-gorge et le traquet pâtre. Les fourmis sont donc un bon moyen de les attirer et de profiter de leurs bienfaits sur les cultures.

Des laboureuses laborieuses

Les fourmis creusent des tunnels afin d’aérer le sol. Elles font remonter des particules et des cailloux à la surface du sol en brassant la terre. Cela permet à l’eau de pénétrer facilement le sol et aux plantes d’atteindre cette eau sans être freinées par les cailloux.

Des nettoyeuses efficaces

Les fourmis sont omnivores. Elles mangent principalement des matières sucrées, graines, des champignons et des œufs d’insectes. Elles consomment aussi les débris et les déchets organiques, ce qui en fait des nettoyeuses indispensables de la nature.

Les risques d’un jardin infesté de fourmis

Les fourmis représentent un danger pour la survie des plantes lorsqu’elles les envahissent.

Un élevage de pucerons à grande échelle

Les fourmis entretiennent certains ravageurs au lieu de les détruire. Elles élèvent des pucerons, les transportent et les abritent en hiver. En échange, elles profitent du miellat, une substance nutritive et sucrée produite par les pucerons. L’augmentation de la taille de la colonie favorise celle des pucerons qui se nourrissent pourtant de la sève des plantes – ce qui cause un assèchement prématuré des feuilles.

Un dépérissement des racines

La place de la fourmilière peut aussi représenter un risque pour vos végétaux. Certains nids se situent près ou à l’intérieur des racines. Cette situation met en danger les racines, car elles peuvent rapidement être attaquées par les pucerons. Un trou à l’intérieur d’une racine provoque la destruction progressive de celle-ci.

Des nids d’espèces piqueuses et agressives

Certaines espèces constituent un danger aussi bien pour vous-même que pour les autres fourmis.

Les fourmis rouges sont classées parmi les 225 espèces qui évoluent en France. On peut les retrouver dans les jardins, sous les pierres ou dans les bois. Ces fourmis aiment se nourrir de souches de bois humides ainsi que de la mousse qui pousse sur les arbres morts.

Outre sa propension à être envahissante, la fourmi rouge est connue pour sa piqûre douloureuse. Généralement, elle n’agresse que si elle se sent menacée. Une piqûre peut vite arriver si vous approchez de trop près de la fourmilière. De ce fait, avoir des fourmis rouges dans votre jardin incite à rester constamment sur ses gardes.

La fourmi de feu prolifère en Amérique du Nord, en Australie et dans le sud de la Chine. Elle possède un venin redoutable capable de tuer des petits animaux. Elle transporte également des bactéries potentiellement nocives à l’homme. Cette espèce n’a pas encore été répertoriée en France.

Une invasion jusque dans les habitations

En période de chaleur, les fourmis de jardin entrent dans les maisons pour chercher de la nourriture pour la colonie. Elles errent dans la cuisine, autour des poubelles ou encore dans le garde-manger.

Leurs points de passage sont les portes, les fenêtres, les conduites d’eau, les fissures dans le mur et le plafond. Si vous effectuez fréquemment du rempotage, sachez que les végétaux transférés à l’intérieur peuvent aussi abriter des fourmis.

En prélude d’une invasion, une fourmi est envoyée dans l’habitation en tant qu’éclaireuse. Une fois que la voie est libre, elles arrivent par centaine afin de coloniser les lieux repérés. Si vous en voyez sortir du mur ou du plafond, cela veut dire une chose : vous êtes envahi !

Des répulsifs naturels pour éloigner les fourmis

Il vaut mieux contrôler les fourmis plutôt que de les tuer, car elles participent à l’équilibre écologique. Il est aussi recommandé d’éviter l’usage des produits chimiques pour préserver le sol et les plantations.

L’eau

Il existe plusieurs astuces impliquant l’usage de l’eau. L’une d’elles consiste à disposer un récipient plein d’eau sous chaque pied de la table du jardin. Les fourmis qui essayerons de grimper la table se noieront dans l’eau. Une autre astuce implique l’utilisation de l’eau chaude. Pour ce faire, vous devez repérer la position de la fourmilière dans votre jardin. Ensuite, vous faites chauffer l’eau puis vous la verser directement dans le trou des fourmis. Vous pouvez aussi utiliser l’eau bouillante récupérée après la cuisson de vos pâtes alimentaires.

La terre de diatomée

La terre de diatomée est un insecticide apprécié du fait de son caractère 100 % naturel. Vous pouvez saupoudrer le sol de l’insecticide sur les points de passage des fourmis, autour des plants, sur les écorces d’arbres, au seuil de la porte, etc. Il suffit qu’une fourmi entre en contact avec l’insecticide pour infecter ses congénères.

La craie blanche

Cette méthode consiste à faire un trait à la craie sur le sol. Les fourmis sont allergiques à la poudre de craie. Un simple trait de craie blanche (ou d’autre couleur) ou de plâtre autour de votre jardin constitue un bon répulsif contre ces insectes colonisateurs.

Le marc à café

Il faut humidifier le marc à café puis placer une couche à l’endroit où vous remarquez un agglutinement des fourmis.

Le citron

Pour éloigner les fourmis avec cette méthode, il faut presser un citron à l’endroit où elles sont agglutinées. Une autre astuce est de mélanger le jus avec de l’eau puis de pulvériser autour des plantes, devant vos portes, etc. Vous pouvez aussi placer un demi-citron sous les plantes.

Le savon noir

Le savon noir éloigne les fourmis. Il faut diluer le savon dans de l’eau chaude selon le dosage indiqué par le fabricant. Ensuite, pulvérisez dans le nid des fourmis et sur leur passage.

Le vinaigre blanc

Il suffit de pulvériser le vinaigre sur les lieux fréquentés par les fourmis afin de les repousser avec l’odeur.

Plus d'articles

Comment se débarrasser des bambous dans votre jardin

Un jardin bien entretenu est un véritable atout pour rehausser l’apparence extérieure d’une maison. Les bambous font partie des plantes ornementales les plus prisées...

Quelle est votre fleur de naissance et sa signification ?

Saviez-vous que chaque mois lunaire est associé à une fleur ? En décryptant le langage des fleurs, votre fleur de naissance permet de dépeindre...

Azalée : culture et conseils d’entretien

Rien de tel qu’un écrin de verdure pour agrémenter l’intérieur ou l’extérieur (ou même les deux) de votre maison ! Parmi les plantes phare d’une...

La plante serpent : une espèce végétale détox pour sublimer votre intérieur

Envie d’habiller votre intérieur de verdure ? La plante serpent fait depuis quelques années un retour remarqué dans les maisons. Avec ses grandes feuilles vertes...