Salle de bain : faut-il opter pour une baignoire acrylique ?

Le réaménagement d’une salle de bain est souvent une étape essentielle des projets de rénovation. Il n’y a rien de plus agréable que de sublimer cette pièce de sorte qu’elle devienne un vrai cocon de bien-être. L’élément central de la salle d’eau sera le choix d’une baignoire ou d’une douche. Entre tous les modèles disponibles, il est parfois difficile de faire son choix. Pour un rapport qualité prix intéressant, la baignoire acrylique semble être l’option de choix.

Comment se fabrique une baignoire acrylique ?

De nombreux matériaux sont utilisés par les fabricants de bains et de douches. Vous pouvez facilement trouver des bains en fonte émaillée, un des incontournables de la salle de bain, ou encore en résine. Le leader sur le marché français, toutefois, reste avant tout l’acrylique. Ce matériau détrône tous les autres avant tout par son prix, très compétitif. C’est une solution qui peut tourner autour de 200 à 600 euros.

Les baignoires en acryliques sont fabriquées à base de plaques de 3 à 6 mm par une aspiration à chaud. Le fabricant plaque la matière sur les parois du moule de la baignoire. Elle prend ainsi exactement la forme de ce dernier. Au refroidissement, la forme se conserve. La baignoire est ensuite renforcée par une projection de résine polyester et de fibre de verre. La coque ainsi formée, elle est traitée de sorte à avoir une résistance aux ultraviolets et aux rayures.

Solidité et prix pas cher : les avantages d’une baignoire acrylique

Si la baignoire acrylique semble être une bonne option pour réaliser votre aménagement, c’est avant tout pour son rapport qualité/prix. L’acrylique, en effet, est un des matériaux les plus attractifs en termes de prix sur le marché. Pour autant, ce prix bas ne se fait pas aux dépens de la solidité et de la qualité du produit. L’acrylique permet d’ailleurs autant de liberté de modèles que d’autres matériaux. Vous pourrez tout à fait opter pour une baignoire avec une zone de douche ou un siège intégré. Avec le développement de nouvelles techniques, telles que le matériau liquide “solid surface”, la baignoire acrylique prend même des formes et des couleurs originales.

Au-delà de sa diversité de modèles, un des avantages principaux de la baignoire acrylique est sa résistance aux chocs et aux rayures. Cela s’explique grâce aux nombreux traitements posés sur la coque afin d’assurer sa solidité. La surface, en prime, est facile d’entretien. Elle se répare, en cas d’accrocs, avec une simple session de ponçage et de polissage. La baignoire acrylique se distingue ainsi des équipements en fonte ou en cuivre, des matériaux pleins, qui marquent davantage les coups.

Comment installer une baignoire ras du sol facilement ?

Souvent un des points qui inquiètent lors de l’aménagement d’une salle de bain : les coûts de la main d’œuvre. La pose de certains équipements lourds ou techniques, en effet, peuvent vite faire monter le budget travaux. Là encore, la baignoire acrylique offre un certain avantage, car sa pose se fait très simplement. Contrairement à d’autres équipements, il suffit généralement de réaliser quelques perçages, de penser la hauteur de sa baignoire et de réfléchir à la finition des joints.

L’enjeu principal, en effet, est d’assurer l’étanchéité de votre installation. La baignoire sera placée dans une cloison fixée au mur, habituellement. Pour éviter tout problème d’étanchéité, il ne faut pas que les bords de la baignoire soient en contact direct avec vos cloisons. Il est donc essentiel de prévoir un joint d’étanchéité souple. Si la baignoire n’est pas contre un mur, il est nécessaire d’opter pour de la maçonnerie hydrofuge telle que du béton cellulaire. Assurez-vous également de prévoir une trappe de visite afin de faciliter toute intervention.

Pour garantir toute étanchéité, veillez par ailleurs à laisser une distance minimale entre le revêtement et le bord de la baignoire. Celle-ci doit être d’au moins 5 mm. La liaison s’effectuera cette fois-ci en mettant du joint souple de finition. Ce dernier peut être en silicone à l’alcool traité, par exemple. Pour réaliser le joint, il faut l’effectuer d’une seule fois sur une baignoire d’eau pleine. Vous n’aurez aucune modification de la baignoire à effectuer, hormis le perçage de la robinetterie ou des poignées. Bien sûr, ces installations peuvent être réalisées par un professionnel pour plus de facilité.

Plus d'articles

Sonnette connectée pour la maison : à quoi sert-elle ?

En 2021, les services de police et de gendarmerie ont enregistré 186 300 cambriolages de logements sur la France entière. Si vous possédez une...

Vidéoprojecteur ou télévision : quel écran choisir ?

Pour profiter au mieux de vos meilleurs programmes de cinéma ou divertissements multimédias, il faut un appareil bien adapté. Comme beaucoup, vous hésitez probablement...

8 façons de lutter contre le calcaire

Le calcaire présent dans l'eau peut compromettre votre bien-être au quotidien. Non seulement il peut donner un goût à votre eau et rendre votre...

Home staging : astuces pour vendre son appartement au meilleur prix

Ces dernières années, le marché de l’immobilier a subi de grandes modifications. Tout d'abord, grâce aux crédits avec des taux d’intérêts très faibles, les...