La plante serpent : une espèce végétale détox pour sublimer votre intérieur

Envie d’habiller votre intérieur de verdure ? La plante serpent fait depuis quelques années un retour remarqué dans les maisons. Avec ses grandes feuilles vertes et jaunes, elle s’insère harmonieusement dans n’importe quel style de décoration. En plus d’apporter une ambiance bucolique, elle est facile à cultiver et à entretenir – même si vous n’avez pas la main verte. Elle est également si résistante qu’elle dépérit rarement. Suivez le guide ci-après pour tout connaître de cette plante surprenante.

Une vertueuse « belle-mère »

La plante serpent ou « langue de belle-mère » est une plante herbacée de la famille des Asparagaceae originaire d’Afrique. Elle est parfois appelée sansevière ou « langue de belle-mère » en référence à l’extrémité de ses feuilles qui rappellent – selon les mauvaises langues – la langue acérée… des belles-mères.

Présentation de la plante serpent

La plante serpent est une plante herbacée qui se décline en plusieurs aspects. Certaines sont plates, d’autres sont dressées, triangulaires ou cylindriques. Vous trouverez aussi des espèces qui sont en forme d’épée, naines ou hautes. Ses feuilles gris-vert sont généralement dressées et constellées de petites tâches et de rayures, avec des bordures jaunes.

La langue de mère est très appréciée pour de sa résistance incroyable. Il existe plusieurs variétés de cette plante. Vous avez le choix entre des espèces comme :

  • la Trifasciata

  • la Cylindrica

  • la Liberica

  • la Zeylanica

  • la Sansevieria halli, etc.

Si vous êtes du genre superstitieux, sachez que la langue de belle-mère est considérée comme une plante de bon augure. Vous pouvez donc l’utiliser comme porte-bonheur.

Un atout décoratif… mais aussi assainissant pour l’air intérieur

La plante serpent sait apporter du cachet à votre foyer. Ses feuilles élégantes, graphiques et aux couleurs tendres peut sublimer tous les types de décoration, car elles permettent de jouer sur les formes. Mettez-la dans un pot aux formes géométriques, elle capte aussitôt le regard. La sansevière réveille instantanément toutes les pièces à vivre.

La langue de belle-mère est surtout idéale dans la chambre à coucher. En effet, elle fait partie des rares plantes dépolluantes qui sont admises à votre chevet. En effet, contrairement à la majorité des espèces botaniques, elle produit de l’oxygène la nuit ! La sansevière procure également une atmosphère zen. Elle contribue à atténuer le stress, l’anxiété et les troubles du sommeil.

Comment cultiver votre plante serpent ?

La culture de la plante serpent se fait aussi bien à l’intérieur dans un pot qu’à l’extérieur dans un jardin.

La culture dans un pot

La culture de la plante serpent se fait idéalement au printemps – en mars ou en avril. Un pot d’environ 14 cm de diamètre et percé au fond est nécessaire pour la culture à l’intérieur. Privilégiez aussi une terre bien drainée. Mettez des morceaux de graviers au fond du pot. Ajoutez un mélange de terreau et de sable pour avoir une acidité neutre. Posez la plante bien au centre du pot, ajoutez de la terre et tassez bien le tout.

La langue de serpent a besoin d’une température de 18 à 27 ° C pour bien se développer. Quant à la luminosité, une lumière indirecte est de mise. Évitez de ce fait de l’exposer aux rayons directs du soleil. Certaines personnes choisissent de commencer la culture à l’extérieur puis de faire un rempotage après. Vous pouvez donc planter d’abord votre sansevière dans votre jardin. Puis, attendez 3 ans pour faire le rempotage. Cette opération simple consistera à enlever la plante de la terre avec ses racines pour la transférer dans un pot.

La culture au sol dans votre jardin

La culture à l’extérieur se fait aussi sur un sol drainé et toujours au printemps. Préparez le sol avec des morceaux de graviers ou de l’argile. Ajoutez le mélange d’engrais et de sable pour une acidité neutre. Créez ensuite un sillon pour mettre les boutures de feuilles. Entre chaque bouture, prévoyez un espace de 5 cm. Les normes de températures idéales sont les mêmes aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. S’il est facile de respecter la température idéale et la luminosité à l’intérieur, cela est plus complexe dans le jardin. Optez plutôt pour une zone ombragée – au ras des clôtures par exemple.

Des conseils pour prendre soin de votre plante serpent

L’entretien de la langue de belle-mère n’est pas du tout contraignant. C’est une plante d’une robustesse remarquable.

L’arrosage

La plante serpent n’est pas friande d’eau. Pourquoi ? Un arrosage important favorise la pourriture du système racinaire. Attention donc aux excès d’eau !

Arrosez votre plante détox environ toutes les deux semaines. Lorsqu’il fait trop chaud, effectuez un arrosage une fois par semaine. Puisqu’il est difficile d’évaluer correctement l’apport d’eau adéquat, laissez le substrat sécher entre deux arrosages. Cette espèce doit surtout vivre dans une atmosphère sèche. Le bassinage des feuilles est donc proscrit. Certaines personnes préfèrent vaporiser le substrat au lieu de l’arroser.

La taille

La taille de la sansevière n’est pas nécessaire. Tout ce que vous avez à faire, c’est de nettoyer les feuilles. Avec un linge humide, essuyez la poussière sur les feuilles, car elle bouche les orifices par laquelle la plante respire et ralentit donc sa croissance. Le nettoyage donne aussi un meilleur aspect à votre plante serpent.

Lorsque, vous voyez des feuilles abîmées ou jaunes, coupez-les avec une lame tranchante et bien propre. Si la plante est envahie par la végétation, ôtez les mauvaises herbes. Si vous devez couper des tiges, faites-le aussi près que possible du sol. La coupe se réalise toutes les saisons. Elle a pour avantage d’améliorer la forme de la plante et d’harmoniser la longueur des pousses.

Le rempotage

Le rempotage – comme son nom l’indique – consiste à changer tout simplement le pot de la plante. Vous pouvez le faire vous-même. Cette opération a lieu lorsque les racines sont denses et que les tiges sont à l’étroit. Une telle situation survient généralement une fois par an ou tous les 2 à 3 ans.

La première chose à faire, c’est de choisir un pot adéquat. Il est recommandé de choisir un pot légèrement plus grand de 5 cm de diamètre que le précédent. Ensuite, retirez le plant du pot et secouez-le correctement pour enlever la terre des racines.

Mettez la plante au centre du nouveau pot et ajoutez un nouveau substrat. Pressez le sol et arrosez-le. Enfin, installez la plante dans un endroit où elle bénéficiera d’une lumière indirecte. Après 3 ou 4 semaines, elle s’adaptera à sa nouvelle demeure.

Les insectes nuisibles

La plante serpent est généralement à l’abri des attaques des insectes nuisibles. Toutefois, veillez à ce qu’elle ne soit pas envahie par la cochenille. Sa présence se manifeste par l’apparition de taches blanchâtres et cotonneuses, ou bien marron et collantes. Pas de panique, il est facile d’éliminer ce nuisible !

Passez juste un chiffon imbibé d’alcool ou de bière sur les feuilles et les tiges. Ensuite, rincez avec de l’eau claire. Pour les cas plus sévères, faites un mélange d’alcool, d’un litre d’eau, d’huile d’olive et de savon noir. Projetez de fines gouttelettes du mélange sur les parties infectées. Reprenez l’opération une semaine après pour en finir avec les insectes, les larves et les œufs.

Plus d'articles

Comment se débarrasser des bambous dans votre jardin

Un jardin bien entretenu est un véritable atout pour rehausser l’apparence extérieure d’une maison. Les bambous font partie des plantes ornementales les plus prisées...

Comment déloger une colonie de fourmis de votre jardin ?

Les fourmis sont des animaux surprenants à bien des égards. Elles font du bien aux plantes de votre jardin, mais deviennent nuisibles lorsqu’elles l’envahissent....

Quelle est votre fleur de naissance et sa signification ?

Saviez-vous que chaque mois lunaire est associé à une fleur ? En décryptant le langage des fleurs, votre fleur de naissance permet de dépeindre...

Azalée : culture et conseils d’entretien

Rien de tel qu’un écrin de verdure pour agrémenter l’intérieur ou l’extérieur (ou même les deux) de votre maison ! Parmi les plantes phare d’une...